fbpx

PropTech : Innover dans l’immobilier pour régler les problèmes de notre génération

proptech sénégal

La technologie occupe de nos jours une place centrale dans les économies humaines. Depuis l’avènement du numérique, l’ensemble des domaines d’activités a été bouleversé, jusqu’à la création de sous-secteurs captant toute l’attention des secteurs mère. La finance, l’assurance et la restauration, pour ne citer que ceux-là, ont vu, respectivement, l’avènement de la FinTech, de l’AssurTech et de la FoodTech. Ces innovations bouleversent les modes opératoires traditionnels. Et voilà maintenant que depuis 2017 l’avènement de la Proptech bouleverse peu à peu le marché mondial de l’immobilier, qui vaut 8.900 milliards de dollars.

Ce nouveau domaine d’activité est déjà présent au Sénégal et est appelé à grandir, vu la non-structuration du marché, l’omniprésence de l’informel et le déficit d’innovation.

C’est quoi la PropTech?

marché de la proptech

La PropTech (ou real estate fintech) est l’ensemble des usages fait de la technologie de l’information dans le but de transformer le secteur de l’immobilier et le “monde bâti” en proposant des solutions pour :

  • Extraire, organiser et analyser des données ;
  • Optimiser les processus transactionnels ;
  • Commercialiser des biens immobiliers en ligne ;
  • Concevoir, réaliser, occuper et gérer les bâtiments ;
  • Développer des alternatives de financement (crowdfunding) ;
  • Mettre en relation des acteurs ;
  • Et tant d’autres.

La PropTech peut être divisée en plusieurs catégories, les plus dominantes étant :

  • L’immobilier Smart (Smart Real Estate) dont le but est de simplifier les opérations et le management de biens immobiliers ;
  • L’immobilier FinTech (Real Estate FinTech) qui facilite la commercialisation des biens immobiliers de propriétaires ;
  • L’économie du partage, dont les acteurs souhaitent faciliter l’utilisation de biens immobiliers ;
  • La construction innovante (Contech) qui facilite la façon dont nous planifions, concevons et construisons nos bâtiments ;

En résumé, une PropTech innove dans le secteur de l’immobilier grâce aux technologies pointues telles que le BIM, l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, ou tout simplement en repensant les modèles économiques et la façon de servir des clients de plus en plus exigeants.

Au Sénégal, elle représente une opportunité sans précédent

proptech sn

La révolution numérique est encore à ses débuts au Sénégal, bien que le pays soit considéré comme l’une des têtes de pont de ce phénomène en Afrique francophone. La FinTech, les services de livraison et les sites de e-commerce ont connu un essor impressionnant au cours des dernières années.

Toutefois, vu l’importance de l’immobilier dans la vie de tout un chacun, la multitude d’inefficacités et le déficit d’infrastructures, ce secteur ne demande qu’à être transformé. Selon la Banque africaine de développement, le déficit d’infrastructures en Afrique est estimée entre 87 et 112 milliards de dollars par an.

Pour l’instant, le paysage de la Proptech est principalement composé des sites de recherches comme Mamaison.sn et Senhectare.com. Jiwall est une des rares startups qui s’activent dans l’immobilier. Jiwall s’appuie sur l’économie du partage pour proposer des services de crowdfunding (financement participatif) et de crowdbuilding (construction participatif).

La PropTech pour résoudre les plus grands défis du continent

ville proptech

La Proptech représente une opportunité pour nos économies puisqu’elle tend à résoudre les plus grands problèmes auxquels nos pays feront face dans les années à venir, tels que l’accès au logement et le changement climatique.

L’accès au logement

L’Afrique fait face à une urbanisation fulgurante et un déficit de logements qui s’accroît très rapidement. L’abordabilité du logement est un problème majeur. Des solutions pour son financement comme le crowdfunding et l’économie du partage sont les bienvenues, vu l’état embryonnaire des marchés financiers. La baisse des coûts de construction, à travers l’utilisation de solutions comme l’impression de maison 3D et l’utilisation de matériaux innovants, va permettre aux constructeurs de gagner en compétitivité et de pratiquer des prix plus accessibles.

Le changement climatique

Selon L’UNEPFI, le secteur des bâtiments a l’une des empreintes carbone les plus élevées. En effet, il contribue actuellement à 30 % des émissions mondiales annuelles de gaz à effet de serre (GES) et consomme environ 40 % de l’énergie mondiale. Selon la même institution, pour respecter les engagements pris à Paris, nous devrons éviter 77 % des émissions totales de CO2 du secteur du bâtiment à l’horizon 2050 par rapport aux niveaux actuels. Cette réduction ne pourra être atteinte qu’a travers des solutions issues de la Proptech, non seulement pour maîtriser la dépense énergétique de nos bâtiments mais aussi pour construire de façon plus écologique.

Join The Discussion

Compare listings

Compare